Nom d'une plume d'oie

12 août 2008

Come on Erwin and Pi

ça faisait longtemps que j'avais pas fait un message sur ce blog. J'ai beaucoup de choses à dire mais je vais commencer par nos 2 badistes préférés : Hongyan Pi et Erwin Kelhoffner...

Je ne vais pas commenter leurs matches, non, je veux juste leur dire : Allez les bleus, vous nous faites vibrer par votre jeu, continuer comme ça. Cette émotion quand on voit le visage d'Erwin lorsqu'il gagne son matche en 32ème... Magnifique. Et la grâce de Pi sur le terrain...

ErwinJO

PiJO

Seul bémol sur les retransmissions de canal + : on ne dit pas balle de match... mais point de match. Ce n'est pas du tennis... Mais à vrai dire, c'est déjà super cool que vous rediffusiez leurs matches alors merci.

Posté par pepitoja à 09:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


02 mai 2008

Une goutte de plume

PlumeNoire

Posté par pepitoja à 23:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 avril 2008

Pour David Toupé : soyez généreux

Article de badzine

Licencié au club de Tarbes, en Midi Pyrenées, ce joueur attachant qui faisait partie de l’équipe de France junior de badminton, suite à un accident, porte aujourd’hui haut les couleurs de la France pour le Handibad, et a récemment brillé aux championnats du monde (décembre 2007) avec une belle médaille de bronze en double. Le Handibad met du temps à se mettre en place pour la compétition, et n’est aujourd’hui pas encore reconnu au sein de la Fédération Française Handisport de même que David n’est pas encore reconnu comme sportif de haut niveau. Ceci qui bloque tout accès aux subventions dont il aurait besoin, notamment pour son matériel. Le Handibad nécessite en effet l’acquisition d’un fauteuil particulier, sanglé, que David empruntait jusqu’alors à un ami Israélien.

La ligue Midi Pyrénées et une commission Handibad spécialement créée ont donc mis en place des opérations pour la création de clubs Handibad, mais également pour permettre à David d’acheter son fauteuil. Badzine s’associe à cette opération, en faisant la promotion d’une TOMBOLA qui permettra, le cas échéant, d’acheter le fauteuil de David pour lui permettre de briller sous nos couleurs, et d’aider au développement de cette version du sport impressionnante.

Le fauteuil coûte 4500 euros, et l’achat de tickets de tombola devrait permettre de palier le manque de subventions dont d’autres sports bénéficient. Près de 3500 billets ont été imprimés, et 500 vendus, et certains clubs se sont associés à la vente de ces billets de tombola, tout comme l’équipe de France et Badzine.

Nous vous encourageons à faire de même, en achetant, en votre nom propre ou celui de votre club, des billets de tombola. Vous pouvez aussi faire office de représentants dans les ligues pour vendre ces billets (besoins dans l’Est et le Nord notamment).

Les lots à gagner pour la Tombola :

1er prix : Un voyage pour 4 personnes en Savoie (Rés. Lagrange, 7 nuits à Brides les bains)
Autres lots : matériel de badminton (Offerts par Sportarticle.com et Victor)

Liste des lots ICI

Une entrée gratuite à l’Open de Toulouse (Volant d’Or) pour 10 billets achetés.

Tirage au sort le 9 JUIN au CROS (Ligue Midi-Pyrénées)

Ce que vous pouvez faire pour aider ou acheter les billets :

Envoyez un mail avec le nombre de souches de billets que vous souhaitez (en tant qu’individuels, clubs, Codep ou ligue)

Ligue Midi-Pyrénées de Badminton
7 rue André Citroën
31000 BALMA
http://www.lmpbad.com
Tel : 05 61 48 83 37
lmpbad@free.fr Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

tombola

Mobilisez vous !

Soit en achetant vous-même des billets, soit en assurant la promotion (site web, etc), soit en assurant également une collecte de bouchons qui permettra également d’acheter des fauteuils pour personnes handicapées.

Merci pour lui !

Posté par pepitoja à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 avril 2008

Coachs de CREPS...

Il y a quelques CREPS en France. Je connais essentiellement celui de Voiron en Rhône-Alpes. Ce week-end lors du tournoi de Thonon, j'ai pu voir également les gamins du CREPS de Strasbourg. Ces petits jeunes qui ont parfois un sac plus grand qu'eux sont accompagnés par leur coach, leur mentor.

On voit les entraîneurs récupérer l'échéancier pour savoir qui de leurs protégés va jouer à quelle heure. On voit s'installer trépied et caméra orientée vers les terrains. Un coup dans les tribunes, un coup au pied du terrain, le coach fait virevolter son outil de travail suivant les matches et les situations. Bien entendu le coach s'assoit sur les chaises au fond du terrain... Il espère que les gamins à coacher seront sur des courts côte à côte histoire que ça soit plus simple. Il se lève, profite de l'arrêt de jeu à 11 pour donner les consignes. Il encourage, il positive, il calme ses joueurs, il les protège.

Le coach, ce n'est pas qu'une personne qui dit "Dégage sur son revers", "Monte ta raquette". Non le coach, c'est aussi cette personne auprès de qui on peut confier ses peurs et ses tracas... Les gamins en ont besoin et témoignent une affection débordante pour leur entraîneur. Preuve en est quand ces petitous cherchend du regard leur protecteur...

Ce message est dédié à Vincent Laigle pour le CREPS de Strasbourg et à Philippe Georjon pour le CREPS de Voiron. Leur simplicité, leur gentillesse, leur disponibilité auprès de leurs joueurs est un exemple à suivre.

Posté par pepitoja à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 avril 2008

Tournoi de Challes Les Eaux - être Ja principal

Ok, j'ai du retard dans ma chronique... Milles excuses.

Je raconterais ce tournoi d'un point de vue JA principal. C'est un point de vue différent des joueurs ou des organisateurs. Mais il semble nécessaire de parfois en parler.

1/ Avant la compétition :

Etre en relation avec les organisateurs n'est pas très évident. Tout d'abord pour raisons professionnelles, car j'étais en déplacement dans le trou du Q du monde et donc vive les joies de pas avoir internet. Ensuite parce que forcément l'organisateur a lui aussi des disponibilités qui lui sont propres. Mais surtout vive le téléphone portable car je ne vois pas comment on pourrait faire sans. Etre en relation avec l'organisateur signifie être au courant des inscriptions, des modifications de tableaux, de savoir comment sont les salles... C'est très important et c'est déjà 40 % de gagné quand c'est bien fait.

Il a fallu donc préparer les tableaux, vérifier les surclassements jeunes et vétérans, planifier les échéanciers en fonction des impératifs des joueurs et du nombre de matches maximum. ça prend du temps et moi ça m'a demandé quasiment 7h de travail rien que le dimanche avant la compétition. S'ensuit les convocations et le lot rituel de modifications...

Je remercie particulièrement Thierry d'avoir été patient avec mes exigences et celles des joueurs. Ce n'était pas simple pour lui car c'était la première fois, et j'avoue être très contente d'avoir travailler avec lui.

2/ La veille du tournoi :

En tant que JA principal, il est important de faire le tour de tous les gymnases. ça permet de transmettre les consignes aux JA adjoints suivant les structures. De plus si un JA adjoint vous appelle, vous savez le contexte de la salle et vous pouvez mieux répondre à la question. Concernant le tournoi de Challes Les Eaux, il y avait 2 gymnases.

Il est aussi important de faire connaissance avec les bénévoles. Ils mettent un nom sur votre visage et vous pouvez discuter avec eux sans avoir le stress des joueurs qui vous courrent derrière.

3/ Déroulement du tournoi :

Le tournoi en lui-même s'est bien passé. Il faut bien penser à afficher les tableaux avec les résultats et les sorties de poules. Il faut faire attention aux blessés, au chrono, aux consignes du gardien du gymnase. Il y a des moments où les joueurs se font renvoyer dans leur 22 car c'est speed à la table de marque. Je m'en excuse mais quand vous en êtes au 15 000ème bug de Bad + et qu'il faut ressaisir tous les matches, des fois, on vous jette. Ne le prenez pas mal... mais un JA qui est en train de faire des manips sur un ordinateur, c'est pas forcément le moment de déranger.

Bref le tournoi se déroule tant bien que mal avec des coups de speed, des moments calmes, des coups de téléphone de joueur et d'organisateur. Dans l'ensemble je suis très satisfaite de la table de marque de mon gymnase et de la disponibilité des bénévoles pour les diverses demandes.

4/ L'après tournoi :

Faire correctement le rapport du JA et prendre une sauvegarde des fichiers, au cas où... Bien donner les consignes à l'organisateur pour que tout soit transmis dans les délais. Ne pas oublier de dire ce qui serait mieux pour l'année d'après et trouver des choses positives à dire car il y en a aussi.

Posté par pepitoja à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 mars 2008

Tournoi d'Oullins

Le 15 et 16 mars dernier a eu lieu le tournoi de Oullins (Rhône 69). Je jouais en DD B et en MX B. Bon les résultats sont pas superbes puisque j'ai eu 3 défaites. Mais les matches étaient très serrés et auraient pu basculer en sens inverse. Voici quelques photos du tournoi.

Audrey_01     Audrey_02

Audrey (Badminton Club Etupes) - SD A

Bulgares_01

Katia et Philip (Fos sur Mer) - MX A

Chinois_01

Chinois (Meylan) - SH A

Doudou_01     Doudou_03

Doudou (Oullins) - SD A

Nadj_et_Remi_02

Nadj et Rémi (Meylan) - MX A

Posté par pepitoja à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2008

L'arbitrage c'est le respect !

L'arbitrage n'est pas un loisir qu'on fait une fois tout les mille ans et ne consiste pas à faire son cacou sur un terrain pour faire le beau. Quand est-il du respect des règles, des valeurs, mais également de l'impartialité qui font que notre rôle est important sur un terrain ? Quand est-il de cette cohésion de groupe qu'on est censé avoir lorsqu'on intervient en tournoi. Mais bon dieu !!! vous prenez l'arbitrage pour la dernière roue du carosse !!! Même une merde de chien a donc plus de valeur à vos yeux que la fonction d'arbitre...

Eh oui, vous ne rêvez pas, je suis furieuse. Furieuse contre des personnes qui rendent cette fonction de plus en plus invivables par des décisions qui n'ont aucun bon sens. Furieuse par des personnes qui pensent qu'être arbitre c'est aussi facile que de compter jusqu'à 3. Furieuse !! oui je le suis !! Ce week-end a eu lieu deux événements qui démontrent tout le problème de Mr (ou Mme ou encore Melle) l'impartial.

Je prendrais l'exemple de ce magnifique carton jaune donné à ce footballeur alors que celui-ci était victime d'insultes racistes. C'est vrai après tout que font ces gens de couleur sur le terrain en France. Avez vous été acceptés par l'immigration choisi. Mr Hortefeux ne vous a pas encore renvoyé dans votre pays ?? Il est bien loin le temps où celui qui proférait une insulte se voyait expulser du terrain. Non maintenant c'est la victime qui subit les dommages. Un carton jaune pour avoir voulu discuter avec ce supporter désagréable (et très con). Mr l'arbitre, il serait grand temps que vous revoyez les fondamentaux de votre sport et de ce pourquoi vous avez décidé de porter le rôle de Mr Impartial. Car il est dorénavant prouvé que ce que vous avez fait discrédite totalement notre corps de métier.

Et puis il y a eu ce week end la validation des arbitres stagiaires en badminton pour devenir départementaux. Nous ne demandions pas la perfection. Nous ne voulions que "connaître les annonces", "compter les points", "gestion du terrain" et intégration dans le groupe. Pas de gestion de joueurs sauf comportements dangereux et anti-sportifs. Il fallait simplement apprendre par coeur le petit facicule donné lors du week-end de formation du mois de novembre. Il fallait simplement compter jusqu'à 30 au maximum. Il fallait simplement ne pas être aveugle et ne pas être muet pour demander aux joueurs de ranger leurs caisses. Il fallait simplement créer une osmose de groupe. Pourtant certains stagiaires ont snobé le travail demandé et rappelé durant ces deux jours. Pourtant certains stagiaires ont trouvé ça anormal de ne pas être reçus alors qu'ils ne répondaient aux critères. Nous ne sommes pas bons diront certains. D'autres qu'on aurait mieux fait de leur montrer comment on arbitre. Et puis oui c'est vrai nous formateurs n'arbitrons jamais et puis on devrait également faire des ronds de jambes et des jolis sourires. Oui le métier d'arbitre n'est pas facile et pour le devenir il ne suffit pas de payer la formation. Vous payez vos études et c'est pas pour autant que vous avez vos examens. Vous payez votre permis et c'est pas pour autant que vous l'avez. C'est la même chose ici. Sans travail on ne récolte rien.

Alors oui vous l'avez bien compris, que ce soit des personnes voulant devenir arbitres ou des personnes exerçant déjà cette fonction, rien n'est jamais acquis et la remise en question est perpétuelle. Nous défendons une catégorie de personnes nécessaires au bon déroulement des rencontres mais qui est mal-aimée. Est ce une raison pour autant de donner le bâton pour se faire battre ou de sous-estimer la facilité de cette fonction. La réponse est non. Alors à bon entendeur.

Posté par pepitoja à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2008

Tournoi de Bron 2008

Voilà c'est mon 2ème tournoi de reprise après mon opération. Bon les résultats ne sont pas trop là... J'arrive pas trop à gérer la pression et surtout j'ai souvent une petite fringale en cours de set... Même si j'ai mes PomPotes avec moi sur le terrain, ça ne fait pas tout.

Bref le tournoi de Bron :

  • Toutes les séries dans le même gymnase : soit 23 terrains et 2 d'échauffements. Pas mal et ça permet autant aux NC que aux A de se voir jouer.
  • Pas beaucoup de places pour disposer les affaires : eh oui quand on est un peu plus de 500 personnes, il faut des endroits pour poser les sacs. Mais bon dans l'ensemble je ne pense pas qu'il y ait eu beaucoup de pertes.
  • Des tableaux relevés : les têtes de séries n'ont pas forcément été à la fête. Tant mieux ! ça signifie que les tableaux étaient équilibrés. Perso en MX B ou en DD B, ce n'était pas très évident de définir d'entrée de jeu quelle paire serait en finale.
  • Une buvette mitigée : accessible financièrement, j'aurais aimé qu'elle soit plus fournie en salade, gâteaux, quiches... On avait pas forcément hyper le choix. Mais les prix étaient modestes et puis pour ceux à qui ça ne convenait pas il y avait KFC, Quick et MacDo à côté.
  • Des bonhommes oranges : ça court dans tous les sens... c'est relativement efficace et ça évite qu'on se fasse ch... à aller à la table de marque chercher la feuille de score.
  • Des osthéopathes : ça pourrait être un plus s'ils ne passaient pas 3/4 d'heures par joueur. Certes ils font une manipulation totale mais le problème c'est que 3-4 osthéo pour 500 ça fait peu ou alors il faut y passer moins de temps.
  • Un photographe en direct live : http://webmalin2004.free.fr/ et qui m'a envoyé les photos qu'il a fait de moi... Marchi encore !

DSC_8874     DSC_8876    DSC_8892

DD B - Poule A - Match contre Steph et Rushi. Ma partenaire : Adeline.

Posté par pepitoja à 14:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 janvier 2008

Les inconvénients du classement

Comme vous le savez, ça fait 2 saisons que nous avons changé de système de classement. A l'origine c'était pour équilibrer les niveaux et pour pouvoir réellement jouer dans sa série. Au final, qu'en est-il ?

1/ Multiplications des séries :

Maintenant il est monnaie courante de trouver des tournois décomposant chacune des séries : D+ / D- ; C+ / C- ; B+ / B- ; A+ / A-

En fait on retrouve le système d'avant avec les séries F, E, D, C, B, A...

2/ On ne joue finalement pas dans sa série :

Eh oui quand vous avez un classement D2/C3/C2, comment vous faites ??? les organisateurs autorisent très rarement (et on le comprend quand on sait comme c'est complexe d'organiser une compétition) de jouer dans des séries différentes. Du coup quoiqu'il arrive vous ne jouer jamais dans votre catégorie... Et vous retomber dans les travers de l'ancien système.

3/ Une blessure et vous perdez votre classement :

Comme vous le savez, je me suis fait opérée en novembre. Du coup, pas de tournoi en novembre et en décembre. Au final, au 1er février ma moyenne et mon classement vont chuter. Hors mon niveau n'équivaut pas au classement que j'aurais. Non seulement mes adversaires vont perdre beaucoup plus de points que normalement s'ils perdent contre moi mais en plus je vais faire jackpot alors que normalement je ne devrais pas... Bref tout est faussé dans la moyenne. Il faudrait que le système de mise à jour des classements ne se fasse que sur une année entière.

Qu'en pensez vous ?

Posté par pepitoja à 18:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 décembre 2007

La reprise après une opération ...

Voilà, ça fait 15 jours que j'ai fini mon arrêt de travail et j'ai le droit de reprendre le sport. Mon opération consistait à se faire poser un anneau gastrique. Je vous passerai le détail de tout ça mais bon au cas où qu'il y en ait qui s'inquiète, tout va bien. Simplement mon chirurgien est passé par les abdos (méthode colioscopie) et donc ben ça faisait assez mal les 3 premiers jours. Depuis je n'ai pas fait d'efforts physiques et encore moins fait d'abdos...

Donc voilà, hier soir c'était la reprise et j'ai joué environ 45 minutes. Hormis le fait que j'enrageais de ne pas pouvoir faire certaines choses (quelques douleurs et surtout aucun physique), ça s'est bien passé. En tout cas je me suis fait plaisir sur le terrain.

Au final je vais me concocter un petit stage de reprise physique musculaire durant les vacances de Noël. Au programme : séances d'abdos, steps, travail des épaules. But du jeu : être en forme pour le tournoi de Grenoble le 19 et 20 janvier...

Posté par pepitoja à 14:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]