15 janvier 2008

Les inconvénients du classement

Comme vous le savez, ça fait 2 saisons que nous avons changé de système de classement. A l'origine c'était pour équilibrer les niveaux et pour pouvoir réellement jouer dans sa série. Au final, qu'en est-il ?

1/ Multiplications des séries :

Maintenant il est monnaie courante de trouver des tournois décomposant chacune des séries : D+ / D- ; C+ / C- ; B+ / B- ; A+ / A-

En fait on retrouve le système d'avant avec les séries F, E, D, C, B, A...

2/ On ne joue finalement pas dans sa série :

Eh oui quand vous avez un classement D2/C3/C2, comment vous faites ??? les organisateurs autorisent très rarement (et on le comprend quand on sait comme c'est complexe d'organiser une compétition) de jouer dans des séries différentes. Du coup quoiqu'il arrive vous ne jouer jamais dans votre catégorie... Et vous retomber dans les travers de l'ancien système.

3/ Une blessure et vous perdez votre classement :

Comme vous le savez, je me suis fait opérée en novembre. Du coup, pas de tournoi en novembre et en décembre. Au final, au 1er février ma moyenne et mon classement vont chuter. Hors mon niveau n'équivaut pas au classement que j'aurais. Non seulement mes adversaires vont perdre beaucoup plus de points que normalement s'ils perdent contre moi mais en plus je vais faire jackpot alors que normalement je ne devrais pas... Bref tout est faussé dans la moyenne. Il faudrait que le système de mise à jour des classements ne se fasse que sur une année entière.

Qu'en pensez vous ?

Posté par pepitoja à 18:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Les inconvénients du classement

    tout pareil

    Complétement d'accord avec toi sur le 1er point. Finalement on se retrouve avec le même système. Enfin presque ! Car je trouve ça très pratique pour les joueurs de choisir, d'alterner, entre tournois en séries complètes où ils n'ont pas besoin de se surclasser, et séries divisées ou ils peuvent jouer des joueurs de leur niveau (par exemple un joueur B3 qui joue en B3/4) dans le but de se rassurer, de ne pas se faire 'trop' étaler, ou bien ne se se surclasser que d'une 1/2 série (ici le joueur B3 jouera en B1/2) afin d'essayer de réaliser quelques petites perfs.
    Ok, ce n'était pas le but initial de l'opération ! ^^ Mais toujours est-il que je trouve ça intéressant

    Concernant le 2ème point, là je ne suis pas trop d'accord mais ça doit sans doute dépendre des régions en fait. Car en Ile-de-France, au contraire, la majorité des tournois permettent de jouer dans sa série. Donc un D2/C3/C2 pourra souvent jouer en simple en série D et un mixte en série C. On a peut-être de la chance ici ^^

    Et pour le 3ème point, "Non seulement mes adversaires vont perdre beaucoup plus de points que normalement s'ils perdent contre moi" : hummm là tu parles de la moyenne de descente ? Car sinon pour la moyenne de montée, une défaite est une défaite, c'est-à-dire juste un match qui ne rapporte aucun point mais qui s'ajoute aux quotient dans la division des points totaux.
    "mais en plus je vais faire jackpot alors que normalement je ne devrais pas" : et bien tu vas juste gagner les mêmes points que si tu étais restée à ton classement d'avant ! ^^ Et tu vas finalement finir par le retrouver. Là je ne comprends pas ton étonnement Que tu sois C ou B, en battant des B, tu gagneras exactement le même nombre de points.

    Personnelement je ne saisi pas trop à quoi servent les mises à jour de classements de septembre et février ?! Imaginons qu'il y ait une mise à jour constante des moyennes. Ok ça serait un peu complexe pour le calcul des points. Car il faudrait connaitre le classement d'un joueur au moment de tel ou tel match. Mais ce n'est pas vraiment impensable et ce serait nettement plus juste. Mais bon déjà que la fédé ne s'en sort pas avec Poona, alors ne lui rajoutons pas de difficultés...

    Le débat est lancé !
    A+ Pepitoja et bon rétablissement

    Posté par JustBad, 17 janvier 2008 à 00:36 | | Répondre
Nouveau commentaire