18 février 2008

L'arbitrage c'est le respect !

L'arbitrage n'est pas un loisir qu'on fait une fois tout les mille ans et ne consiste pas à faire son cacou sur un terrain pour faire le beau. Quand est-il du respect des règles, des valeurs, mais également de l'impartialité qui font que notre rôle est important sur un terrain ? Quand est-il de cette cohésion de groupe qu'on est censé avoir lorsqu'on intervient en tournoi. Mais bon dieu !!! vous prenez l'arbitrage pour la dernière roue du carosse !!! Même une merde de chien a donc plus de valeur à vos yeux que la fonction d'arbitre...

Eh oui, vous ne rêvez pas, je suis furieuse. Furieuse contre des personnes qui rendent cette fonction de plus en plus invivables par des décisions qui n'ont aucun bon sens. Furieuse par des personnes qui pensent qu'être arbitre c'est aussi facile que de compter jusqu'à 3. Furieuse !! oui je le suis !! Ce week-end a eu lieu deux événements qui démontrent tout le problème de Mr (ou Mme ou encore Melle) l'impartial.

Je prendrais l'exemple de ce magnifique carton jaune donné à ce footballeur alors que celui-ci était victime d'insultes racistes. C'est vrai après tout que font ces gens de couleur sur le terrain en France. Avez vous été acceptés par l'immigration choisi. Mr Hortefeux ne vous a pas encore renvoyé dans votre pays ?? Il est bien loin le temps où celui qui proférait une insulte se voyait expulser du terrain. Non maintenant c'est la victime qui subit les dommages. Un carton jaune pour avoir voulu discuter avec ce supporter désagréable (et très con). Mr l'arbitre, il serait grand temps que vous revoyez les fondamentaux de votre sport et de ce pourquoi vous avez décidé de porter le rôle de Mr Impartial. Car il est dorénavant prouvé que ce que vous avez fait discrédite totalement notre corps de métier.

Et puis il y a eu ce week end la validation des arbitres stagiaires en badminton pour devenir départementaux. Nous ne demandions pas la perfection. Nous ne voulions que "connaître les annonces", "compter les points", "gestion du terrain" et intégration dans le groupe. Pas de gestion de joueurs sauf comportements dangereux et anti-sportifs. Il fallait simplement apprendre par coeur le petit facicule donné lors du week-end de formation du mois de novembre. Il fallait simplement compter jusqu'à 30 au maximum. Il fallait simplement ne pas être aveugle et ne pas être muet pour demander aux joueurs de ranger leurs caisses. Il fallait simplement créer une osmose de groupe. Pourtant certains stagiaires ont snobé le travail demandé et rappelé durant ces deux jours. Pourtant certains stagiaires ont trouvé ça anormal de ne pas être reçus alors qu'ils ne répondaient aux critères. Nous ne sommes pas bons diront certains. D'autres qu'on aurait mieux fait de leur montrer comment on arbitre. Et puis oui c'est vrai nous formateurs n'arbitrons jamais et puis on devrait également faire des ronds de jambes et des jolis sourires. Oui le métier d'arbitre n'est pas facile et pour le devenir il ne suffit pas de payer la formation. Vous payez vos études et c'est pas pour autant que vous avez vos examens. Vous payez votre permis et c'est pas pour autant que vous l'avez. C'est la même chose ici. Sans travail on ne récolte rien.

Alors oui vous l'avez bien compris, que ce soit des personnes voulant devenir arbitres ou des personnes exerçant déjà cette fonction, rien n'est jamais acquis et la remise en question est perpétuelle. Nous défendons une catégorie de personnes nécessaires au bon déroulement des rencontres mais qui est mal-aimée. Est ce une raison pour autant de donner le bâton pour se faire battre ou de sous-estimer la facilité de cette fonction. La réponse est non. Alors à bon entendeur.

Posté par pepitoja à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'arbitrage c'est le respect !

Nouveau commentaire